Agnès Clancier Site de l'écrivain Agnès Clancier
Home » Livres

Livres

Le corps de Sankara

Le corps de Sankara - Agnès Clancier

En librairie le 11 mars 2020

 Le Corps de Sankara raconte le cheminement de deux déracinés, désireux de reprendre leur vie en main et confrontés à une réalité africaine éloignée de leurs repères. Bousculés dans leurs habitudes, ils s'attachent peu à peu à ce pays, y forgent des amitiés, jusqu'à ce que leurs destinées individuelles prennent un nouveau tournant, alors que la population se soulève.

 

Résumé:

Daurat, la soixantaine, vient de décrocher un contrat au Burkina Faso. C'est sans doute son dernier poste et il cherche un nouveau sens à sa vie en se lançant dans un projet audacieux, l'exploitation d'une mine d'or. De son côté, Lucie, encore étudiante, se remet d'un chagrin d'amour en préparant un doctorat en sciences de l'environnement et rejoint, à Ouagadougou, une association humanitaire. 

  

Une trace dans le ciel

Une trace dans le ciel - Agnès Clancier

« Elle doit tout effacer. Tout sauf l’enfance, la jeunesse, l’amour, les défis, la folie, ce qui, d’elle, leur sera toujours inaccessible. Ce qui la rend invulnérable. »

 

Arrêtée par la Gestapo en mars 1944, une femme tente, dans la solitude de sa cellule, de surmonter sa peur pour affronter l’épreuve de la détention et des interrogatoires. Aviatrice célèbre pour avoir, dans les années trente, battu de nombreux records internationaux, elle se remémore les moments heureux de son existence et les êtres qu’elle a aimés, puisant dans ce voyage vers le passé la force dont elle a besoin.

 Ce roman, inspiré de la vie de Maryse Bastié, héroïne de l’aviation, mais aussi engagée dans la résistance à l’occupant et dans la cause des femmes, nous plonge dans cette époque où des fous volants, de Mermoz à Hélène Boucher, ont laissé, au péril de leur vie, des traces dans le ciel, ouvrant la voie à l’aviation moderne.

 

« Video de présentation»

Outback, disent-ils

Outback, disent-ils - Agnès Clancier

Parution avril 2017

"Les premiers d’entre nous ont côtoyé l’émeu géant, le lion marsupial et le grand varan

ils ont vu les fleuves traverser la plaine / avant que les Montagnes bleues ne les arrêtent.

Et nous avons survécu à votre monde de famines et de fièvres.

Si tu fermes les yeux, tu verras ce pays

tu verras son histoire..."

 

Outback, disent-ils est inspiré par l'histoire des Aborigènes, leur culture et leur spiritualité, les liens qu'ils entretiennent avec leur terre. La dernière partie du recueil évoque aussi la place qu'ils occupent dans le monde contemporain et se veut un hommage aux valeurs qu'ils nous transmettent.

   

Recueil nominé pour le prix COPO 2018https://factorie.fr/nomines-prix-copo-2018

Karina Sokolova

Karina Sokolova - Agnès Clancier

«    Extrait:

Tu dors, perdue au fond d’un berceau géant. Ton visage paisible est plus petit que celui d’un enfant qui vient de naître. Tes paupières, minuscules rideaux de chair baissés sur ton sommeil. Ton souffle si léger, transparent.

Est-ce que tu rêves ? De quoi peut rêver une petite fille sans amour et sans mots ? Est-ce que tes rêves sont à l’étroit, comme des lionceaux dans une cage, longeant les barreaux, tournant et tournant encore. Ou est-ce qu’ils te permettent de t’évader, d’inventer des mondes, des histoires. Des histoires
sans langage ? Y a-t-il des couleurs dans tes rêves ? De la musique ?
Il faut la laisser dormir, dit l’interprète, qui ne comprend pas que tu es ma fille et que j’ai ce pouvoir de te regarder sans troubler ton repos. Elle ne sait pas que je t’aime déjà, que cet amour te protège, qu’il enveloppe ton sommeil de chaleur. Ton sommeil immobile.

À quoi rêvent les enfants seuls ? 

 

«Video de présentation»

Port Jackson

Port Jackson - Agnès Clancier

 Port Jackson décrit l’installation des Européens en Australie à la fin du XVIIIe siècle, par la voix d’une jeune prisonnière anglaise, Élizabeth Murray, condamnée à la relégation « au-delà des mers ». Le livre relate l’arrivée de la Première Flotte à Botany Bay, l’installation de la colonie pénitentiaire dans le port Jackson et décrit la vie de la colonie pendant ses premières années d’existence.

Dans cette colonie pénitentiaire, qui devient la ville de Sydney, Elizabeth Murray, condamnée à la relégation « dans les contrées du globe situées au-delà des mers », commence, à vingt-et-un ans, une nouvelle vie.